Pagayer pour aider :
un incroyable défi au profit de L'Arrêt-Source

Avec la pandémie qui sévit actuellement au Québec, nombreux sont ceux et celles qui souhaitent aider. C'est le cas de Laurence Coulombe qui vient tout juste de lancer « Pagayer pour aider », une collecte de fonds unique en son genre où elle et son conjoint pagayeront de L'Île-Perrot jusqu'à La Marina de Boucherville, et ce, tout en amassant des dons au profit de L'Arrêt-Source.

Une amoureuse du Saint-Laurent

Passionnée de plein air, Laurence Coulombe travaille dans le milieu touristique depuis 10 ans. Elle est notamment instructrice chez KSF (mettre lien vers leur site) où elle enseigne le maniement de la planche à pagaie, aussi appelée Stand Up Paddleboard (SUP). Ayant toujours eu un sentiment d'appartenance envers le fleuve Saint-Laurent, son travail lui permet d'accéder à ce majestueux cours d'eau tout en relevant de nombreux défis au quotidien.  

Choisir L'Arrêt-Source

Sensibilisée à plusieurs causes, particulièrement la santé mentale et la situation des femmes, en plus d'être bien au fait des conséquences parfois tragiques du confinement, Laurence a ressenti le besoin de s'impliquer davantage afin d'aider les plus vulnérables durant ces temps incertains. Ce n'est toutefois qu'après avoir été témoin d'un cas de violence conjugale qu'elle a décidé de recueillir des fonds pour un organisme local dont les actions viendraient concrètement en aide auprès de ces femmes violentées et en difficulté : 

« Je voyais qu'il y avait déjà des initiatives pour les banques alimentaires et je souhaitais aider davantage un organisme lié aux femmes ou à la santé mentale. C'est en discutant avec mes proches qu'on m'a parlé de L'Arrêt-Source et votre mission m'a beaucoup touchée. Vous aidez les jeunes femmes de 18 à 30 ans et pas uniquement celles qui vivent de la violence conjugale, mais aussi des femmes en difficulté et ça venait vraiment me chercher. »  

Solidaire et engagée, elle a donc choisi d'organiser une expédition unique mettant à profit son expérience et ses connaissances, et ce, au bénéfice de L'Arrêt-Source.   

Une excursion hors norme*

Laurence et son conjoint, Pierre-Philippe Loiselle, instructeur aguerri lui aussi, partiront donc de L'Île-Perrot au petit matin et pagayeront près de 50 km en une seule journée afin de se rendre jusqu'à la Marina de Boucherville.

Soutenus par KSF et Taiga Board, ils parcourront cette distance sur le fleuve Saint-Laurent en passant sous les ponts Champlain et Jacques-Cartier en plus de circuler entre les îles Notre-Dame et Sainte-Hélène. Ce trajet n'est pas pour les débutants, alors qu'ils seront tous deux équipés de plusieurs vestes de flottaison, d'une combinaison isothermique et de plusieurs sacs étanches, ils devraient avoir complété l'excursion environ en 7 heures. 

Il s'agit d'un défi de taille pour le couple, puisque ce trajet est non seulement le plus long qu'ils tenteront d'accomplir de leur carrière, mais ils devront aussi franchir les rapides du Saint-Laurent : « Je ne sais pas si on va réussir, mais nous sommes prêts à relever le défi ! ».

Si vous souhaitez avoir un réel impact sur la vie des jeunes femmes violentées et en difficulté en plus d'encourager Laurence Coulombe et Pierre-Philippe Loiselle dans cet ambitieux projet, nous vous invitons à faire un don dès maintenant.

© Crédit photo Philippe Émond

*Nous rappelons qu'il est fortement déconseillé de tenter ce type d'excursion pour toute personne ne possédant pas l'expérience requise pour le faire.

© L'Arrêt-Source 2018. Tous droits réservés.
Conception de Montreal.net et Poussin jaune.